Le référencement naturel / SEO est une pratique qui demande du temps pour voir les premiers résultats et quiconque vous promet de vous positionner en 1ère position rapidement vous vend du rêve.

Quand on souhaite positionner son site sur internet, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte.

Même si c’est une réponse peu satisfaisante : il n’y a pas de délai minimum ou de certitude sur le temps nécessaire au positionnement d’un site web.

Le référencement demande de la rigueur et l’ajustement de plusieurs variables. D’autant plus parce que l’algorithme du moteur de recherche doit effectuer une réévaluation de l’ensemble de votre site après chaque changement.

Comment améliorer le classement de votre site Web ?

 

Comme énoncé ci-dessus cela demande du temps d’apparaître dans les 10 premiers résultats de Google.

Donc, si vous voulez augmenter les ventes et les conversions en amenant votre site Web sur la première page de Google, voici cinq étapes incontournables.

 

1. Commencer avec de bonnes fondations

 

Même la meilleure campagne du monde en référencement peut être anéanti si votre site a une mauvaise structure et une arborescence trop compliquée.

Si votre site Web est difficile à parcourir pour les utilisateurs et que Google l’explore, vos classements risquent de s’en ressentir.

L’arborescence de votre site permet d’avoir une vision globale du parcours de navigation mais doit surtout être le reflet de ce que vous proposez aux visiteurs. Si celui-ci n’accroche pas ou n’y retrouve pas facilement ce qu’il cherche, il risque de quitter le site et partir chez le concurrent.

De plus une structure de site optimisé et bien pensée peut réduire le taux de rebond et améliorer le temps de visites sur votre site – ce qui est un facteur de positionnement sur les moteurs de recherche.

Du côté de Google, avoir un site bien construit intégrant notamment un sitemap facilitera l’exploration et l’indexation de vos contenus. Meilleure sera la structure de votre site, meilleure sera l’indexation de vos pages.

 

2. Optimisé pour mobile

Les internautes utilisent de plus en plus souvent leurs téléphones mobiles pour naviguer sur le net ou chercher des informations.

Par conséquent, il est essentiel de disposer d’un site Web adapté aux mobiles pour votre présence en ligne.

Pour optimiser et rendre agréable la version de votre site sur mobile, définissez les deux/trois objectifs principaux que les utilisateurs veulent faire sur votre site, une fois qu’ils atterrissent dessus.

Ils doivent être en mesure d’effectuer ces tâches sans difficultés, même en multi-tâches.

Assurez-vous qu’ils peuvent être réalisés sur votre site mobile sans effort. Vérifiez que :

  • votre version est assez rapide et que vos images ne ralentissent pas votre temps de chargement
  • vos utilisateurs ne sont pas obligés de défiler sans fin pour accéder aux services ou produits que vous offrez
  • les différentes actions que vous souhaitez que l’internaute puisse faire puissent être réalisés sans effort

Voici deux outils pour vérifier que votre site Web est adapté aux mobiles :

  • Test d’optimisation mobile de Google : vous pouvez vérifier si votre site Internet est adapté aux appareils mobiles grâce au test d’optimisation mobile de Google. Pour cela, copiez-collez votre URL dans le masque et cliquez sur « Tester».  Il vous fournit un rapport positif ou négatif ainsi qu’une capture d’écran de l’affichage du site Internet sur mobile.
  • Responsinator : contrairement à l’outil de Google, l’outil responsinator ne fournit pas de conseils mais affiche le site sur tous les écrans mobiles possibles. Idéal pour voir les différentes variantes et les montrer à un client. Le site n’est disponible qu’en anglais.

 

3. Optimiser la vitesse de votre site

Que ce soit la version mobile ou la version ordinateur, la vitesse de votre site est un élément important pour le référencement naturel, vous devez donc la contrôler et essayer de l’améliorer.

Mais c’est également un élément important pour l’internaute, s’il arrive sur votre site et que celui-ci met trop de temps à charger ses pages, il va quitter la page. Je suis sûre que même vous c’est ce que vous feriez.

Pour mesurer la vitesse de son site web, il existe des outils tels que GTmetrics ou encore PageSpeed Insights qui vont vous permettre de comparer les performances de votre site.

Comment optimiser la vitesse de votre site

– Choisir un bon hébergement

On ne l’évoque pas assez et pourtant c’est la première chose que vous choisissez quand vous souhaitez mettre en ligne votre site internet.

Choisissez-en un en fonction de vos besoins (estimation de trafic et type de site) et ne pensez pas qu’il est intéressant de faire des économies ici en choisissant un mutualisé bas de gamme qui sera néfaste à la vitesse de votre site, surtout si vous avez un site e-commerce.

– Des images optimisées

Optimiser et compresser vos images sur votre ordinateur avant même de les importer sur votre serveur. Sans oublier également de les renommer

Vérifier aussi que la taille de l’image télécharger correspond à l’espace qui lui est réservé sur le site et n’oubliez pas de renseigner votre balise Alt.

Pour pouvez rajouter en plus, sur votre site, une extension d’optimisation d’images.

– Système de cache et compression des données

Un site internet c’est lourd et c’est long à télécharger. C’est pour cela qu’il faut compresser ses données.

Pour le système de cache : lorsqu’un navigateur internet charge une page, il charge un certain nombre de ressources. La mise en cache du navigateur stocke ces fichiers de ressources localement sur l’ordinateur des utilisateurs. Ainsi, lorsqu’un utilisateur accède à une nouvelle page, ces ressources n’ont pas besoin d’être rechargées.

Si vous décidez de créer votre site avec WordPress, il existe des plugins disponibles pour cela.

– Le poids des pages

Pas évident mais essentiel, n’alourdissez pas vos pages de manière générale. Évitez de mettre plein d’images, des sliders, des vidéos, de la pub, etc. Il est facile de faire quelque chose de très simple avec un beau rendu mais terriblement efficace !

 

4. Travailler sur les liens

Les liens internes (à l’intérieur de votre site) et externes (de votre site vers un autre) ont une influence sur la façon dont votre site Web se classe.

Voici quelques conseils pour peaufiner votre jeu de lien:

– Corriger les liens brisés

Beaucoup de propriétaires de sites Web ne prennent pas le temps d’analyser les liens brisés. Cela peut créer une expérience utilisateur médiocre.

En exécutant une exploration sur votre site avec des outils tels que W3C Link Checker, vous pouvez facilement repérer les erreurs 404 et les corriger.

– Sur-optimisation des expressions-clés exacte dans l’ancre

L’abus et la répétition des expressions-clés exactes dans l’ancre peut-être néfaste pour votre SEO. La règle restée naturelle et varier vos ancres. Comme pour tout, ne n’en faites pas trop, mais si c’est pertinent – utilisez-le.

– Liens externes sortant de qualité

Les liens externes sortants affichés sur votre site doivent être en rapport avec votre activité ou avec le sujet de la page/de l’article que vous écrivez. Il doit être pertinent et apporter une ressource complémentaire à l’internaute.

 

5. Optimisation sur la page

Pour l’optimisation de vos pages, vous pouvez vous aider du guide de démarrage de Search Engine Optimization (SEO) destiné à toute personne intéressée par la promotion de contenu en ligne par le moteur de recherche Google.

Voici une petite liste des bonnes pratiques :

– Dites à Google à quoi correspondent vos pages

Pour ce faire, ajoutez des données structurées sur votre site. De cette façon, Google peut facilement comprendre le contenu de chaque page. Le schéma est le format préféré par Google.

– Créer des titres uniques et descriptifs (entre 60 et 70 caractères)

Créer un titre qui est naturel et descriptif avec une expression-clé par opposition à une série de mots-clés. Chaque page a besoin d’un titre unique qui permet de cerner rapidement le sujet de la page.

– Une Url optimisée

Elle doit inclure un mot-clé sémantiquement proche. Comme cette Url est visible, gardez la courte et engageante.

– Des Meta Descriptions qui donnent envie de cliquer

Même si les méta descriptions n’ont pas d’impact direct sur le classement de votre site, elles jouent un rôle important dans le CTR. Permettant ainsi d’augmenter votre trafic.

Alors, assurez-vous que toutes les descriptions sont uniques et donnent envie d’en savoir plus.

– Du contenu long et de qualité

Google veut à tout prix apporter du contenu pertinent pour ses internautes. Et pour être pertinent, il est important d’être minutieux, d’aller dans le détail.

Optimiser votre article pour un bon référencement va donc passer par l’écriture d’un texte de qualité suffisamment long pour répondre à l’ensemble des questions que se posent vos lecteurs sur le sujet dont vous traiter. Il est généralement recommandé de rédiger un minimum de 500 mots par article, mais il est évident que plus vous écrirez, plus vous serez précis et mieux ce sera.

– Un contenu facile à lire

Aérez votre contenu et pensez à y mettre des headings (h1, h2, h3…), pour attirer l’œil sur les éléments les plus importants, permettre à l’internaute de scanner la page et de comprendre son contenu rapidement pour savoir si la page va l’intéresser ou pas.

Pour Google, cette technique va lui permettre de caractériser votre contenu. Pensez donc à y inclure votre expression clé dans vos headings pour optimisation votre page.

 

Mettez toute les chances de votre côté pour améliorer le positionnement de votre site internet avec ses 5 bonnes pratiques. J’espère que cette petite liste vous aura plu, il est évident qu’il manque pas mal d’autres informations qui seront évoquées dans d’autres articles. Ceci dit, n’hésitez pas à me poser toutes vos questions ou à commenter cet article en postant un commentaire et n’hésitez pas à le faire tourner !

 

error: Content is protected !!